03. November 2009

« Nous sommes fiers de notre réseau de distributeurs ! »

La crise économique a durement touché les constructeurs automobiles. Et les turbulences ne sont pas entièrement apaisées. Mais déjà l’on perçoit les marques qui en sortiront renforcées. En Suisse, par rapport à l’ensemble du marché, Mazda réalise une bonne performance. Dans un entretien exclusif, Alfred F. Gubser, directeur des ventes chez Mazda (Suisse) SA explique la recette du succès de la marque japonaise et pourquoi les agents et concessionnaires restent fidèle à ce constructeur par delà des générations.

« Nous sommes fiers de  notre réseau de distributeurs ! »

« Nous sommes à l’écoute de nos distributeurs ! C’est pourquoi nous savons comment nous pouvons leur apporter le meilleur soutien. Par exemple en leur venant en aide lors d’activités locales. » ALFRED F. GUBSER, Directeur des ventes Mazda (Suisse) SA

THEO UHLIR S’EST ENTRETENU AVEC ALFRED F. GUBSER

AUTO&Economie : Est-il exact que Mazda Suisse ne possède pas de filiale en propre mais collabore uniquement avec des concessionnaires et agents privés ?

Alfred F. Gubser : C’est absolument vrai. Ces distributeurs nous témoignent une grande fidélité et il y a évidemment de bonnes raisons à cela…

Lesquelles ?

Par exemple en ce qui concerne les normes, les standards imposés. Nous en avons moins que d’autres marques, ainsi les distributeurs Mazda jouissent-ils de plus de liberté – et ils apprécient beaucoup cette situation !  La collaboration établie entre eux et nous ne doit pas être compliquée. Au demeurant notre leitmotiv est « Easy to deal with »
(n.d.t. : Facile à vivre !)

A quel genre de liberté faites-vous allusion ?

La liberté d’entreprise. Car on ne saurait mesurer les différentes entreprises à la même aune ! Un bon exemple est constitué par les directives concernant les surfaces d’exposition. A cet égard des facteurs importants comme par exemple les différences de prix du terrain ne sauraient être négligés. Cela signifie qu’un garage en région campagnarde pourra s’offrir plus facilement une grande halle d’exposition qu’une entreprise en agglomération.

La liberté que vous accordez à vos distributeurs semble porter ses fruits, il est de notoriété que vous êtes satisfaits de leurs performances…

Cest vrai ; en résumé nous pouvons dire que nous disposons d’un réseau de distributeurs qui se présente sous de fort beaux atours.

Et que faites-vous pour assurer l’avenir de ce réseau ?

Nous sommes à l’écoute de nos concessionnaires et agents ! C’est pourquoi nous savons où se situent les zones sensibles et où nous pouvons les soutenir de manière ciblée. C’est la raison pour laquelle, en Suisse, les exigences du constructeur sont adaptées à nos besoins.
 
Comment se concrétise ce soutien au réseau ?
Par exemple en leur apportant une aide parfaitement ciblée dans leurs activités locales. C’est un soutien considérable ! De surcroît, Mazda Suisse investit beaucoup dans des activités qui sont directement utiles aux distributeurs. Au-delà des relations publiques cela concerne aussi la publicité nationale et locale. Cette dernière nous semble d’ailleurs particulièrement efficace.

Cela signifie-t-il que par exemple au lieu de sponsoriser une équipe de football nationale vous préférez vous concentrer sur des équipes locales ?
C’est exactement ça : nous nous engageons là où notre distributeur exerce ses activités. Il peut s’agir d’un club de foot ou de gymnastique local, voire d’un petit tournoi de golf. En bref : nous voulons aider le distributeur à accroître sa notoriété et sa présence dans la région.

Comment se présente la couverture du réseau Mazda en Suisse ?

Je dirais qu’elle est très bonne ! Nous déployons une stratégie de réseau à double registre. En complément à nos concessionnaires et agents locaux, nous travaillons aussi avec des partenaires de service. Cette approche a fait la preuve de son efficacité, c’est pourquoi nous y tenons.

Concrètement, quelle est la densité du réseau ?

Notre philosophie repose sur la donnée suivante : en Suisse, chaque client doit pouvoir atteindre un point de service Mazda en 20 minutes maximum. Et c’est le cas pour 95% des clients. Ce qui fait notre fierté.

Le fait que l’importateur soit à Genève ne constitue-t-il pas un inconvénient ? La plupart des importateurs sont basés sur le plateau suisse…

Effectivement, Genève est passablement loin de la Suisse alémanique. Mais nous sommes parfaitement en mesure d’assurer nos tâches en tant qu’importateur. Nous accordons davantage d’importance à des collaborateurs compétents et des prises de décisions rapides plutôt qu’à la localisation. Cela dit, les cours de formation professionnelle sont dispensés en un lieu central, à Ofringen, dans le canton d’Argovie.

En Allemagne, la prime à la casse est largement saluée ; seriez-vous favorable à la mise en place d’une prime de ce genre ?

De telles primes seraient les bienvenues lorsqu’on songe que le parc automobile suisse a un âge moyen de 7,2 ans et qu’un million de véhicules a même plus de 10 ans. En termes de technologie, 10 ans représentent un grand âge et aussi un autre monde.

Puisque nous parlons de l’offre : par quoi se distingue la gamme Mazda ?


L’heure actuelle nous avons l’une des gammes les plus jeunes qui soient avec un design plaisant et des prix attractifs.

Qu’est-ce qui distingue Mazda d’une autre marque ?

La question m’inspire plusieurs réponses. Par exemple, par principe nous refusons de faire des immatriculations journalières dans le seul but de gonfler nos chiffres de vente. Nous estimons que cette pratique appliquée par de nombreuses marques n’exerce pas d’effet positif sur la valeur de revente des véhicules.
…ce dont profite à nouveau le distributeur !

Grâce à cette stratégie empreinte de sincérité, lors de la reprise de voitures faisant l’objet d’un contrat de leasing, mais aussi d’occasions en général, nous nous trouvons dans une position bien plus avantageuse.

Mazda est une marque appréciée chez les concessionnaires multimarques, est-ce un avantage ou un inconvénient ?

C’est sans aucun doute un grand avantage ! Nous avons trouvé de nouveaux garages dans toutes les régions linguistiques, que ce soit à Zurich, Berne, Bâle et ailleurs, car nous avons la réputation d’être un partenaire intéressant. Nous avons aussi conclu des nouveaux partenariats dans le sud de la Suisse et c’est un signe particulièrement favorable, car le Tessin est réputé pour privilégier le haut de gamme. De plus, le Tessin est le canton suisse le plus motorisé, car en raison de sa topographie spécifique, les transports publics n’accèdent pas partout.

Quelles sont les conditions que je devrais remplir si je souhaitais devenir un garagiste Mazda ?


Nos exigences sont correctes et raisonnables. Avant tout il est important que le volume que le garagiste concerné peut réaliser potentiellement lui permette d’obtenir un revenu intéressant à long terme. Il faut que le partenariat soit réellement fondé et significatif pour les deux parties.

Quels sont les points clés sur lesquels Mazda entend mettre l’accent l’année prochaine ?


Par exemple organiser une belle fête d’anniversaire, car en 2010 cela fera juste 40 ans que Mazda est présent en Suisse ! Dans cette perspective il va de soi que nous préparons quelques surprises.

Vous êtes une petite marque, mais vous ne manquez pas d’ambitions !

Nous sommes l’une des plus grandes marques parmi celles qui sont considérées comme petites. Et nous disposons d’une offre au plus haut niveau sur le plan qualitatif. Ce qui est très important ! Nos concessionnaires et agents peuvent être fiers de la marque Mazda !



PERSONNALITÉ

Un pro qui a du métier

Rares sont les personnalités qui connaissent le monde de l’automobile en Suisse aussi bien qu’Alfred F. Gubser (61 ans). Mais après tout, cela fait 45 ans qu’il y est impliqué ! A 16 ans il entreprend un apprentissage d’employé de commerce chez l’importateur BMW de l’époque. Ensuite il allait effectuer un stage de plusieurs mois auprès d’un concessionnaire de cette marque à Genève afin d’apprendre le français.

En octobre 1968 Gubser est engagé par Citroën Suisse où il occupe divers postes qui vont de la logistique de distribution jusqu’au marketing ; bientôt il deviendra responsable de zone avant d’être nommé chef des ventes.

C’est alors que pour le compte de l’importateur il est promu directeur de la concession Citroën à la Badenerstrasse à Zurich où il restera jusqu’à fin 1988 lorsqu’il retourne à Genève chez Citroën Suisse en tant que responsable de toute l’organisation de distribution avant d’être nommé directeur des ventes. En 1993 Gubser passe chez Fiat comme directeur des ventes pour toutes les marques du groupe Fiat. Depuis 2005 il assume des responsabilités identiques auprès de Mazda Suisse.

Alfred Gubser est marié et vit avec son épouse à Chavannes (VD). Le couple a une fille adulte qui est médecin. Durant ses instants de loisirs il pratique le golf et le tennis.

 

MARIA DOLORES DIEGUEZ

Une ambassadrice de charme

La Bernoise Maria Dolores Diéguez fait partie des modèles en vogue parmi les personnalités glamour. Ancienne candidate au titre de Miss Suisse, elle est liée depuis 2005 avec la star californienne Joseph Fiennes (« Luther »). En août dernier, ce couple s’est marié en Toscane et Maria Dolores attend son premier enfant.

Pour le compte de Mazda, Maria Dolores voyage en tant qu’ambassadrice de la marque. C’est ainsi que, par exemple, elle prend part aux conventions annuelles des agents et concessionnaires ou qu’elle dirige les débats lors de réunions entre représentants de la marque. C’est elle aussi qui, avec son sourire irrésistible, remet diplômes et distinctions aux partenaires Mazda.

« Au Salon de Genève Maria Dolores Diéguez est présente sur notre stand où elle se tient à disposition pour des interviews ou des séances de prises de vue, explique non sans fierté Gabi Maubert, assistante PR auprès de Mazda (Suisse) SA. Et bien entendu elle participe aussi aux manifestations ayant un caractère social ou au week-end VIP que nous organisons. »

Jusqu’à présent Maria Dolores Diéguez a roulé avec les modèles suivants : Mazda3, Mazda CX-7 et Mazda MX-5. (uhl)

www.mariadolores.ch

SUCHEN

PROBEHEFT
BESTELLUNG

Telefon 043 499 18 60
Telefax 043 499 18 61
info@awverlag.ch

Kostenlose SHAB-Abfrage

Easy Monitoring

Diese Website verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Durch die weitere Nutzung der Website stimmen Sie dem zu. Um mehr über die von uns verwendeten Cookies zu erfahren, können Sie unsere RICHTLINIEN FÜR DATENSCHUTZ UND VERWENDUNG VON COOKIES aufrufen.

OK